LE CABINET DES ECARTS SINGULIERS

//// LE CABINET DES ÉCARTS SINGULIERS ////

Depuis la fin des années soixante, l’art contemporain a vu se développer des attitudes artistiques cherchant à s’éloigner des espaces de création et de monstration traditionnels. Travaillant hors-les-murs de l’atelier et de la galerie, les artistes ont voulu expérimenter le réel à travers des pratiques dites « contextuelles », « in situ ». 
C’est dans cette lignée qu’opère le groupe de recherche « Cabinet des Écarts Singuliers », créé le 20 janvier 2010, cherchant à interroger le rôle de l’in situ et/ou du contexte dans la création actuelle, à comprendre comment se développe cette pratique et quelles interactions s’opèrent entre le site, l’œuvre d’art et les personnes liées à ces sites. 
Le contexte havrais ou rouennais particulièrement riche en transformations urbaines, en traumatismes historiques, en spécificités géographiques (l’estuaire de la Seine, l'axe de la Seine) et économiques (développement ininterrompu de la zone portuaire au fil des siècles, migrations de populations) se prête idéalement à ces recherches. 
Voilà déjà une trentaine d’années, que des professeurs de l’ESADHaR proposent aux étudiants de créer à partir d’endroits spécifiques. 
Ces initiatives qui ont accompagné le développement urbain du Havre et de Rouen et du territoire haut-normand ont non seulement contribué à préserver la mémoire de ces lieux, mais aussi à protéger des sites voués à la destruction.     

L'axe de recherche tient dans la tension du rapport Art/Nature/Patrimoine qui se décline sur plusieurs thèmes : 
- La friche et les paysages industriels 
- L'espace de l'art et l'espace du jardin 
- L'écriture du contexte 

Ce travail de recherche se construit en lien avec la réflexion d'artistes, d'historiens, de géographes, d'ethnologues, d'anthropologues et de philosophes. Il partage sa recherche avec différents laboratoires avec lesquels des conventions ont été signées : … Il est également expérimenté par les étudiants au sein d'une cellule d'intervention intitulée "Traversées".       

Les différentes actions de valorisation de l'activité du groupe de recherche sont : 
- Expositions 
- Editions 
- Conférences et colloques     

 

2018-2019

Présentation

Histoire et théories de l'art

Thématique / Musée des Antiquités de Rouen

 

----------------

FESTIVAL DIEP HAVEN / 01 juillet au 31 août 2018

 

 

Présentation de l'exposition LES FORCES MOUVANTES :
- Invitation
- Introduction
- Présentation / par Pierre Ickowitz
- Le château de Dieppe est situé au bord de l’infini / par Jean-Louis Vincendeau
- L’atelier de l’anthropologue : Du lien entre création et anthropologie / par Eric Minnaert
- Salomon de Caus ou le naturalisme en mouvement / par Eric Minnaert
L'Anthropologie : une science sociale qui a l'avenir pour elle / par Maurice Godelier
- La grotte de Salomon / par Thierry Heynen

 

Avec la participation de :
- Jean-Louis Vincendeau
- Eric Minnaert

 

Travaux des étudiants :
- Présentation / par Jean-Louis Vincendeau
- Joseph Baudart
- Madeline Grammatico
- Agathe Schneider
- Wu Ting-Chia

 

 

----------------

 

AUTRES EVENEMENTS

 

Autour du tramway / conférence de Maurice Godelier

 

Genre, Création, Altérité / Contrepoint à une exposition ! / Muséum d'histoire naturelle du Havre