LE CENTRE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L'EXPERIENCE

INFOS VAE 2020/2021

  • Réception des dossiers de candidature :
    avant le 31 octobre 2020
    Dossier à télécharger
  • Dossiers à envoyer à l'attention de :
    Marie-José Ourtilane, Directrice chargée de la VAE
    ESADHaR / 2 rue Guiseppe Verdi / 76000 Rouen
  • Réunion de la commission de recevabilité :
    courant décembre 2020, date en cours de validation.
  • Les candidats devront avoir réglé pour le 31 octobre 2020 les frais d'inscription à la commission de recevabilité de 250 euros pour les personnes en activité (200 euros pour les demandeurs d'emploi).
  • Une fois que la commission de recevabilité aura validé votre dossier, vous devrez vous acquiter des frais d'inscription à la formation, qui s'élèvent à 800 euros (500 euros pour les demandeurs d'emplois).

 

PRESENTATION

Le dispositif de validation des acquis de l’expérience a été institué par la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002 Il permet à toute personne de demander, sous certaines conditions, la validation des acquis de son expérience pour justifier de tout ou partie des connaissances, aptitudes et compétences exigées pour l’obtention de tout ou partie d’un diplôme.  
Le décret n°2004-607 du 21 juin 2004 a pour effet de rendre ce dispositif applicable à l’ensemble des diplômes sanctionnant les formations délivrées par les établissements entrant dans la compétence du Ministère de la culture et de la communication, et notamment les diplômes nationaux en arts plastiques : diplôme national d’arts  (DNA), diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP).
Les diplômes délivrés au sein de l’Ecole Supérieure d’Art du Havre sont ceux des départements Art et Design Graphique et interactivité.

Les candidats devront présenter à l'issue de l'année de suivi un projet artistique personnel, construit et étayé, et non une juxtaposition de travaux attestant de différentes maîtrises techniques.

 

NOMBRE DE DEMANDES DE VALIDATION DES ACQUIS DE L'EXPERIENCE

Un candidat ne peut déposer qu’une seule demande pendant la même année civile et pour le même diplôme, et ne peut en saisir qu’une seule école.
Un candidat dont la demande de validation des acquis pour l’obtention d’un diplôme a été rejetée à deux reprises ne peut présenter une nouvelle demande pour le même diplôme.
La demande de validation s’effectue à l’aide du dossier de candidature à imprimer ci-dessous. Il est constitué en deux parties.
La première partie sert à l’inscription du candidat, la deuxième partie s’inscrit dans la procédure d’évaluation par le jury de validation.  

 

INSCRIPTION

La demande d’inscription se fait au moyen de la première partie du dossier de candidature. La demande d’inscription est déposée auprès de l’Ecole.

Les inscriptions (première partie du dossier de candidature) doivent être parvenues à l’Ecole Supérieure d’Art du Havre avant la date limite indiquée au premier paragraphe de cette page.
Pour que l’inscription devienne définitive, deux conditions sont requises.
D’une part, le candidat doit avoir déposé dans les délais prescrits la première partie du dossier, dûment remplie et accompagnée des pièces demandées.
D’autre part, sa demande sera été déclarée recevable par une commission de recevabilité, à condition :

  • que le total des durées cumulées d’activités salariées, non salariées ou bénévoles exercées par le candidat, soit égal ou supérieur au minimum d'une année fixé par la réglementation (soit 1607 heures).
  • que les expériences acquises par le candidat dans les différentes activités décrites par le dossier soient en relation directe avec le diplôme visé (DNA ou DNSEP).

Il est à noter que :

  • Les périodes de formation initiale ou continue ainsi que les stages et les périodes de formation en milieu professionnel effectuées pour la préparation d’un diplôme ou d’un titre, ne sont pas pris en compte pour le calcul de la durée cumulée d'activités. Par conséquent, les périodes de formation (dont celles effectuées éventuellement chez un employeur au titre de l’alternance, de l’apprentissage ou de stages) ne seront pas comptabilisées.
  • La durée de l’expérience est appréciée au moment du dépôt de la demande.
  • Les activités salariées sont déterminées par le lien de subordination à un employeur. Ces activités peuvent avoir été exercées en continu ou par périodes cumulées. Les activités exercées à temps partiel seront prises en compte au prorata du temps travaillé. Les activités non salariées sont des activités professionnelles exercées en dehors d’un lien de subordination avec un employeur. Il s’agit d’activités libérales ou artisanales, mais aussi d’activités exercées dans le cadre de l’objection de conscience ou du volontariat civil.
  • L’exercice bénévole d’une activité correspond à la situation d’une personne qui s’engage librement pour mener en direction d’autrui une activité non rémunérée en dehors de son activité professionnelle ou familiale. Peut être considérée comme l’exercice bénévole d’une activité la pratique amateur d’un art lorsqu’elle correspond à la situation décrite ci-dessus. En conséquence ne seront pas prises en compte dans le calcul de la durée de l’activité considérée pour juger de la recevabilité de la demande, les activités correspondant à la pratique amateur d’un art exercée à titre personnel ou dans un cadre familial. Pour pouvoir être prises en compte, les activités bénévoles doivent être attestées par la ou les structures dans laquelle s’est exercée l’activité bénévole, structure de type associatif et assimilée ou service public.

 

L'ENTRETIEN AVEC LE JURY ET PRESENTATION DES TRAVAUX

L’entretien
Au cours d’un entretien avec le jury de vingt minutes comprenant une brève intervention liminaire (5 min) du candidat à la VAE, ce dernier fera état de la nature de ses engagements artistique et professionnel et des moteurs de sa motivation à obtenir, au regard de ces engagements, tel ou tel diplôme.

La présentation formelle et critique des travaux
Le candidat se verra ensuite proposer, pendant 20 min, de présenter de façon formelle, raisonnée, méthodologique, un travail réalisé au cours des trois dernières années précédant la date de l’épreuve dans le souci constant d’attester les propos tenus lors de l’entretien s’agissant de ses engagements par rapport aux champs artistique et professionnel et sa capacité à mobiliser un bagage historico-théorique de nature à éclairer les différents paramètres et enjeux du travail présenté. Il est également demandé au candidat de fournir au jury un dossier artistique attestant la continuité de son travail depuis son origine.

Apparel