LE CAMPUS DE ROUEN

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Situé à vingt-cinq minutes de la gare SNCF (métro jusqu'à"Théâtre des Arts" + bus TEOR T2 jusqu'à "Couperin"), dans le quartier de la Grand-Mare, le campus de Rouen occupe un bâtiment de plus de 6.000 m2 construit en 1969 et transformé à la fin des années 80, sur un terrain de plus de 13.000 m2. La ville de Rouen possède un riche patrimoine comprenant en son centre de musées et de monuments nombreux dont sa cathédrale peinte en une célèbre série par Claude Monet. Son port, premier port européen exportateur de céréales, est également pourvu d’un terminal pour containers. Le site est à une heure de Caen, du Havre et de Paris, destinations desservies quotidiennement par de nombreux trains.

 

Découvrir le quartier de la Grand'Mare où se trouve l'ESADHaR :

 

HISTOIRE

Créée en 1741 par le peintre Jean- Baptiste Descamps, l’École Régionale des Beaux-Arts de Rouen est officiellement reconnue en 1750. Depuis cette année là, son histoire s’est alors confondue avec celle des deux institutions qui ont présidé à son origine : l’instruction publique et l’Académie de Rouen. Elles l’ont marquée d’une double empreinte, pédagogique et culturelle toujours vivante. En effet, après avoir connu les bouleversements de la période révolutionnaire, l’école est officiellement réouverte en 1804. Riche des projets qu’elle avait élaborés sans discontinuer, elle s’inscrit dans le cadre des Écoles centrales, mi-théoriques, mi-appliquées ouvertes à un plus grand nombre de disciplines et de participants. Elle bénéficie de l’essor historique de la bourgeoisie dont elle contribue à asseoir la position, et réciproquement. À la fin du XIXème siècle se dessinent de nouvelles préoccupations ; les écoles sont invitées à développer des sections d’art décoratif. L’École de Rouen se distingue en ce domaine au point d’être sélectionnée pour réaliser la décoration d’un stand au Grand Palais, lors de l’exposition des arts décoratifs et industriels de 1925. Les activités de l’école ont été momentanément interrompues par les désastres de la deuxième guerre mondiale. Après les bombardements de 1944, l’école s’installe à l’Aître Saint-Maclou, un ancien charnier des pestiférés du Moyen-Age abritant depuis le XVIIème siècle des installations à vocation pédagogique. Le 29 décembre 2010, par la volonté commune des Villes du Havre et de Rouen de réunir deux écoles d’art municipales, l’École Régionale des Beaux-Arts de Rouen et l’École Supérieure d’Art du Havre, l’École Supérieure d’Art et Design Le Havre-Rouen (ESADHaR) est créée sous la forme d’un epcc. Son premier directeur est nommé en mai 2011 et l’ensemble des personnels des deux écoles est transféré à l’ESADHaR en juillet 2011. Durant l’été 2014, après une année de travaux pour transformer un ancien collège bâti en 1969, le campus rouennais de l’ESADHaR déménage pour s’installer dans le quartier de la Grand-Mare, au 2 rue Giuseppe Verdi, à Rouen, siège social de l’établissement.

NIKE AIR MAX