LE SERPENT AU CORPS REMPLI DE POISSON

Proposé par Danièle GUTMANN et Colette HYVRARD

Du 28 septembre au 1er octobre 2015

 

Il suffit de bien regarder : les mythes n’ont pas disparu avec la Grèce antique ou la fin des civilisations premières. Le tsunami, Terminator, Edward Snowden ou Ikea nous renvoient à ces périodes anciennes et fondatrices habitées de personnages mythiques et redoutables : Poséidon, Prométhée, David et Goliath, Eros. Roland Barthes a su, dès 1957 établir une relation entre la DS et Nautilus dans « Mythologies » ou faire du Tour de France une épopée. Les publicitaires s’inspirent sans arrière-pensées des représentations archétypales. Nos représentations du corps sont habitées par des images, les situations de la vie de tous les jours sont parfois les lointains échos des histoires anciennes, de même que le langage. Les mythes sont les gardiens de la mémoire.

Nous vous proposons de rejouer une situation de la vie, de nous donner à voir des objets ou des images à travers le récit plus ancien auquel il peut renvoyer. Ce travail peut prendre la forme d’une performance, d’une photographie, ou encore d’une (brève) séquence de film. Les étudiants viennent au workshop avec un récit de mythe (antique ou contemporain).

Mots clés : Mythes, Mythologie, récit, transposition, performance, photo, vidéo.