WORKSHOPS OCTOBRE 2017

TELECHARGEZ LE PROGRAMME COMPLET

---------------------------------------

ROUEN ET AINSI DE SUITE

  • Proposé par Béatrice Cussol + Marc Hamandjian, Patricia Duflo et Tania Vladova
  • Découverte de lieux rouennais incontournables. Pratique de l’anglais et déclinaisons plastiques de la promenade au retour.
  • EN DETAIL

---------------------------------------

PHOTOGRAPHIER, MONTER, ÉDITER

  • Proposé par Lionel Bayol-Thémines (remplaçant de Stéphanie Solinas sur l’année 2017-2018
  • Balayer les fondamentaux liés à la prise de vue, maîtriser la postproduction, concevoir une série d’images cohérentes
  • EN DETAIL

---------------------------------------

LA RÉVOLTE DES OBJETS OU COMPORTEMENTS EN RUPTURE

  • Proposé par Jean-Paul Albinet
  • L'art est un état d'esprit, autour de cette situation de Nam June Paik, il est proposé de mettre en scène, dans un esprit "Fluxus" des objets ou des comportements (ou les deux !) par des actions individuelles (ou en groupe) situées dans un contexte décalé par rapport à la réalité quotidienne en milieu urbain. Workshop performance proposé par le co-fondateur du groupe UNTEL, connu pour ses performances in situ dans de nombreuses villes de France.

---------------------------------------

LIGHT/MOTIF

  • Proposé par : Miguel Angel Molina, Eric Helluin et Eddy Dumont.
  • Inspiré des expériences du All-Over, du Wall Drawing, de la poésie visuelle, à partir d’impressions sérigraphique sur format A3, il s’agira de réaliser de grands collages muraux. Ces installations murales pourront se déployer dans le couloir vitré allant de la salle d’anglais aux ateliers de volume, et dans la rotonde ainsi que dans des espaces à repérer à l'intérieur de l'école. Ces travaux ont vocation à disparaître. Le caractère éphémère des productions artistiques comporte automatiquement un volet documentation. La photographie de l'œuvre devient un deuxième objectif. Ensuite, chaque étudiant ayant participé au workshop s’engage à faire disparaître son intervention.
  • EN DETAIL

---------------------------------------

SORTONS DU CARRÉ (À vos cahiers 2)

  • Proposé par Anne Leméteil
  • Le carnet de dessin est un premier champ de travail pour l'artiste dans lequel il cherche des idées, s'entraine la main... Ses traits, ses pensées, ses joies, ses souffrances, sont reliés dans cet ensemble de papiers. Et pourquoi ce champ de recherche devrait-il être toujours carré? D'autres formes possibles peuvent mieux correspondre à vos recherches et votre sensibilité. Un triangle, un cercle, une forme organique ou géométrique… Sortons du carré!
  • EN DETAIL

---------------------------------------

SUR TABLE

  • Proposé par Aurèle Orion et Jean-Paul Berrenger
  • Comme point de départ, une table de 9m, la taille d'un espace, le PLOT. Chaque participant réalisera seul ou en groupe un travail par rapport à, sur, sous, en relation avec, contre, dans, avec, à côté de, etc., cette table. S'en suivra une exposition au PLOT.
  • EN DETAIL

---------------------------------------

DES MOTS ET DES CHOSES

  • Proposé par Colette Hyvrard
  • Le workshop a été animé par l'artiste du Bénin Georges Adéagbo ainsi que par l'historien d'art Stephan Köhler, en préfiguration de l'exposition du travail de Georges Adéagbo au Musée des Beaux-Arts de Rouen, au Centre André Malraux et à l'ESADHaR en janvier 2018 organisé par le laboratoire VOIR.
    EN DETAIL

---------------------------------------

L'ART GRANDEUR NATURE. « À NOUS PARIS ! »

  • Proposé par Stéphane Carrayrou
  • L’objectif du workshop était d’aller à la rencontre des œuvres en situation d’exposition et de
    sensibiliser les étudiants au fonctionnement de l’art contemporain, en leur faisant rencontrer certains de ses acteurs : conservateurs de musées, commissaires d’exposition, responsables de fondations privées ou de centres d’art contemporain, artistes, critiques d'art, galeries, à différents niveaux de responsabilité...
    Nous nous sommes questionnés sur les partis pris d’accrochage des expositions que nous avons visitées. Les étudiants ont découvert des lieux qu’ils ne connaissaient pas, notamment des centres d’art éloignés de Paris. Les retours des participants – un groupe de treize étudiants de deuxième, troisième et quatrième années- ont été très positifs. Cette immersion dans le milieu de l’art contemporain leur a ouvert de nouveaux horizons.

  • EN DETAIL

---------------------------------------

MEMOIRES DG

  • Proposé par Vanina Pinter
  • Lire, lire, lire. Articuler la documentation, les notes, les lectures consignées pendant les vacances. Présenter à l’oral, à l’écrit, de différentes manières, sa problématique. Elaborer un plan. Ecrire, écrire. Stabiliser le « concret » du contexte d’écriture. Concrétiser et développer le travail sur le mémoire. Une, voire deux journées en bibliothèques spécialisées à Paris sont prévues.

---------------------------------------

MEMOIRES ART

  • Proposé par Maxence Alcalde
  • L’objet de workshop est la finalisation des mémoires des 5ème année ART du Havre. Finalisation des textes, réflexion sur la forme finale, production.

---------------------------------------

LA DER DES DERS

  • Proposé par Laurence Drocourt, Danièle Gutmann, François Maitrepierre
  • Travail autour des œuvres et expositions encore présentes pour les 500 ans de la création du Havre. Une tournée de 4 jours dans le Havre. Collecte de photo, dessins, vidéos, sons et textes...

---------------------------------------

UBIQUITÉ (Normandie/ Niémen)

  • Proposé par Stéphane TroisCarrés
  • Workshop expérimental Stéphane Trois Carrés est en résidence à Polenovo, Russie, pour 3 mois. Le workshop Ubiquité se propose de créer une dynamique créative avec les étudiants de l’Université de Tula et les étudiants de l’ESADHaR sur les bases de l’histoire commune de la deuxième guerre mondiale autour des aviateurs de l’escadrille Normandie Niémen qui ont combattu les nazis sur le front russe en 1941. L’objectif pédagogique est -à partir des outils pédagogiques Internet que sont skype et google drivede créer un récit commun images, sons et textes.
  • EN DETAIL

---------------------------------------

LA LETTRE MOBILE

  • Proposé par Sonia Da Rocha, Yann Owens, Hélène Pitassi, Bruno Gavard
  • Le workshop consistera à la réalisation de lettres mobiles en bois et leurs expérimentations formelles. L’objectif sera de se confronter à la matérialité de la typographie. À l’aide de la découpe laser nous confronterons des techniques anciennes, tel que la gravure sur bois, aux enjeux et outils contemporains. Les caractères conçus seront empruntés aux créations du XIXe siècle, également appeler : caractères gras pour la « titraille ». Après la création de nos mobiles et à travers une composition manuelle, nous imprimerons une diversité d’affiches typographiques.
  • EN DETAIL

---------------------------------------

HAPPY BIRTHDAY Le Havre

  • Proposé par Gilles Acézat, Apolline Brechotteau
  • This year we celebrate the 500 years of Le Havre, various events are proposed. You have to work on a publication that would be a token of your feeling of the city or a report of this celebration. It will be a good exercise for you to practice editorial design. And also, you will improve your English by exchanging with Thomas Lewe, (Norwegian graphic designer's teacher from the Volda Universtiy College). We ask you to design a poster series or different editorial supports, not only from a shiny, glossy point of view, but rather a critical one - connected to different topics - intended to different targets group. You should have taken pictures of Le Havre before the workshop.

---------------------------------------

CARTOGRAPHIE DE L’IMAGINAIRE

  • Proposé par Bachir Soussi Chiadmi, Heiko Hansen, Danièle Gutmann (partiellement)
  • Cartographie de l’imaginaire avec Maeva Cunci, danseuse et performeuse du Phare

---------------------------------------

NEW TOOL

  • Proposé par Alain Rodriguez (nouveau professeur de Design graphique), Yann Owens, Bruno Gavard
  • Nous proposons donc aux étudiants d’inventer un nouvel outil de dessin et/ou d’impression et d’en expérimenter les mécaniques, les possibles. Le but étant de leur montrer que la création de dispositifs alternatifs peut participer au développement d’une écriture personnelle et expérimentale.

---------------------------------------

BOITE A OUTILS / Matériaux et combines

  • Proposé par Jean-Claude CARPENTIER (Multimédia) Mathieu LECOUTEY (Céramique/Métal), Eddy DUMONT (Estampes)
  • Ce workshop « Boîte à outils » vise à découvrir les ateliers techniques du campus de Rouen. S’initier à une pratique nouvelle, appréhender les équipements de l’école et se familiariser avec le fonctionnement de chaque atelier, entrevoir les possibilités offertes par les outils, etc.

---------------------------------------

L’IMAGE DÉJÀ LÀ

  • Proposé par Isabelle Le Minh (et Eddy Dumont)
  • Prendre en considération l'image dans sa dimension matérielle, mieux comprendre les problématiques mises en jeu par le rapprochement ou le montage des images, leur détournement ou leur manipulation, définir son propre champ de création à travers l'élaboration d'un projet plastique personnel… Une attention particulière sera portée sur la forme et la présentation des réalisations.

---------------------------------------

CE QUE J’AURAIS AIMÉ APPRENDRE
Workshop à la Bibliothèque Publique d’Information/ Beaubourg / Paris

  • Proposé par Tania Vladova
  • Ce workshop vise à familiariser les étudiants avec la recherche documentaire dans les grandes bibliothèques parisiennes (BPI, BNF). Lors des trois journées sera menée une recherche collective visant à constituer une banque de documents visuels, sonores et textes sur des questions qui vous tiennent à cœur. La visée finale est de constituer une banque de données (images-sons-textes) sous forme électronique partageable par tous les étudiants de l’ESADHaR.

---------------------------------------

PASSERELLES

  • Proposé par Jean-Charles Pigeau
  • Articulation arts plastiques et littérature. Dialogue orient/occident. Sur les traces de Flaubert et de Maupassant. À partir du patrimoine littéraire normand, créer une fiction entre hier et aujourd’hui.
  • EN DETAIL

------------------------------------------

TERRE TERRE

  • Proposé par Sophie Dubosc, Jean-Paul Berrenger et Matthieu Lecoutey.
  • Chaque participant apporte un ou plusieurs « objets » (objets du quotidien, réalisations, résidus, etc.), qui constitueront le point de départ d’un travail en terre : hybridation, duplication, empreinte, prothèse, réparation…
    Un workshop orienté sur les problématiques et les possibilités de la terre dans les pratiques contemporaines, en présence de la céramiste Héloïse Bariol, qui sera notre artiste invitée durant deux jours.
    Une présentation de l’ensemble des réalisations aura lieu le dernier jour du workshop dans la salle Volume.
  • EN DETAIL

------------------------------------------

DEGRADE WORKSHOP

  • Proposé par Dominique De Beir, Catherine Schwartz + Eric Helluin & Eddy Dumont
  • Avec l'artiste éditrice Carine Klonowski, les étudiants aborderont par groupes les différentes ressources picturales, esthétiques, politiques que la pratique du dégradé peut générer.
  • EN DETAIL

------------------------------------------

BIKE FEELING

  • Proposé Marc Hamandjian, Patrick Galais, François Maitrepierre
  • Rouen > Dieppe > Rouen
    Un drôle d'objet traversant/observant le paysage. Une contradiction aussi, quand actuellement les distances entre les lieux et les idées sont de plus en plus courts et même si le temps reste le même, il semble être ici ralenti, étiré. Par l'endurance et le déplacement, par l'itinérance sans but avoué, par les choses simplement longées, par une présence extrême liée à l'effort physique, une abstraction est peut-être possible, pour que le corps n'y soit plus. C'est ça l'idée finalement.

------------------------------------------

MONTAGE D’UNE EXPOSTION, L’EXPOSTION DES DIPLÔMÉS 2017

  • Proposé par Guy Lemonnier, Jason Karaindros
  • Établir une étroite collaboration entre les jeunes et les œuvres, dans un partage de réflexions multiples vis-à-vis de la diversité des travaux et des espaces d’exposition du CHR. Ouverture de l’exposition au public à l’issue du workshop.
  • EN DETAIL

---------------------------------------------

LA FACE CACHÉE DE L’OBJET – WORKSHOP PERSPECTIVE

  • Proposé par Michel Delaunay
  • Exercice de soustraction. Le principe innové par Pip CULBERT célèbre en quelque sorte le dévoilement. La mise à nu même, pourrait-on dire. Cela à partir du vêtement, ou de ce qui enveloppe. La finalité de cette entreprise visant à ne retenir de l’objet que sa face cachée pour n’exhumer que son négatif : les coutures. Intuitive démarche de mise en valeur de ce qui est tenu trop généralement pour négligeable ou exigeante volonté déconstructive formelle, l’attrait de Pip CULBERT est pour l’envers des choses.
  • EN DETAIL

 

---------------------------------------------

DES CHAMPS ENTIERS

  • Proposé par Sébastien Montéro
  • Chacun, à partir de ce qu’il imagine être la part essentielle d’une construction, se lancera après réunion du matériel nécessaire à la fabrication de cet élément, puis à mesure de l’élaboration il s’agira de conserver un regard sur les productions des autres participants et d’entrevoir par l’assemblage les possibilités pratiques d’un édifice commun, habitacle dont la fonction s’établira dans le déroulement de cette conception.
    Un jour conception / recherche matérielle
    Deux jours construction
    Un jour assemblage / fonction / événement

---------------------------------------------

LEXIQUE BILINGUE DU DESIGNER GRAPHIQUE - II

  • Proposé par Rozenn Lanchec, Carol Porcheron
  • Dans un 1er temps, relecture, réécriture des définitions, en français et en anglais.
    Puis en terme de création graphique, vous allez concevoir, réaliser ensemble ou en petits groupes la maquette finale de l'édition.
    Parallèlement à la recherche et la création graphique, vont être abordées des notions spécifiques et techniques de maquette, mise en page, typographie, et d'impression.
    Ce workshop est destiné en priorité aux étudiants ayant participé à la 1re session et désireux de poursuivre ce projet, le mener à bien.
  • EN DETAIL

---------------------------------------------

RECOLLER / RÉPERTORIER / ÉDITER

  • Proposé par Hélène Pitassi
  • Recoller/Répertorier/Éditer est consacré à la création graphique d'un catalogue du matériel en prêt au sein du magasin de l’ESADHaR.
    Nous réinterrogerons l'objet du catalogue technique qui se doit d'être évolutif. Chaque objet sera mis en situation puis pris en photo, une nomenclature sera écrite, le tout sur des fiches dites « pratiques ». Ces fiches sont des documents d'usages qui seront à concevoir dans un esprit de lisibilité, d'utilité mais aussi en accords avec la charte graphique de l'école.
    En ce sens, ce workshop est à destination des étudiants/tes en design graphique car il contient un des enjeux principaux du design graphique : mettre en valeur des informations.
    Nous regarderons aussi bien les collections de musées que les index techniques.

---------------------------------------------

LA MER DES 4 SAISONS

  • Proposé par Bruno Affagard
  • Vision de la mer aux quatre saisons. Comment voyez-vous la mer ?
    À l’aide d’outil de votre choix, représentez la mer aux différentes saisons.

---------------------------------------------

PRATIQUE THÉORIE PRATIQUE SAISON 2 : PARIS

  • Proposé par Maxence Alcalde et Edouard Prulhière
  • Ce workshop s’articule autour d’une série de visites d’ateliers d’artistes, d’exposition et de rencontre avec des acteurs du monde de l’art contemporain à Paris (3 jours).
    Il sera question de se confronter à la création actuelle et aux enjeux qu’elle soulève aussi bien en terme artistiques que sociaux ou politique. L’évaluation se fera avec le rendu d’un dossier critique sur cette expérience confectionné le 4e jour.

---------------------------------------------

FAIRE LITIÈRE DU CHAT (workshop peinture)

  • Proposé par Florent Girard
  • Ce qui court entre les lettres, les mots, les phrases, est bien le même blanc, le même rien qui sépare les unités d'un système linguistique ; mais l'organisation des signes graphiques est telle que ce rien vaut aussi comme intervalle plastique, comme plage figurale, comme fond faible courant sous les temps forts valant figure."
    Lyotard, Jean-François, discours, figure, klincksieck, France, 2002, p.371

    Il y en a qui donne leur langue au chat. Cela ne sera pas l'objet du workshop ; on va mettre le chat dans la litière, garder la langue et voir ce que l'on peut faire avec.
    La langue, comprise comme un language articulé, demande assurément la lecture de signes et donc le mouvement -sans doute trop rapide aujourd'hui- de l'oeil. Mais si nous croyons cette phrase de Lyotard, alors il nous faut stoper entre ; une aire d'autoroute pleine de graviés, de déjections et autre joyeuseté... le parfum des vacances et la misère d'en rentrer.
    La plage figurale, le fond faible mais que nous captons à l'instant même où nous stoppons ; ouvrir la portière de notre bolide. Voir, c'est ça : stopper, buter à la frontière, faire retour, faire que l'intervalle plastique soit la doublure, en raccourcis et en avance, de cette langue, faire le lien. Cet interstice, exact, où on se demande si, depuis trois semaines, on a bien filé assez de croquettes au chat...

---------------------------------------------

CDVR XQS (workshop étudiant)

  • Proposé par Marine Nouvel (5D Le Havre) et Pauline Wimmer (5A Le Havre) ; Professeure référent : Danièle Gutmann
  • Le concept, inspiré du travail du chorégraphe Joanne Leighton, serait d'inventer une chorégraphie participative sur le modèle du cadavre exquis. Nous avons déjà eu l'occasion d'expérimenter l'idée lors du Masterphare, qui a eu lieu le 21 juin sur le B.O.A.T, grâce à un partenariat avec le Phare (Centre Chorégraphique National, Le Havre).

---------------------------------------------

DE LA TERRE À LA LETTRE

  • Proposé par Marie-Claude Bachelier
  • L’imprimerie est un ensemble de techniques permettant de reproduire des écrits et des illustrations en quantité sur des supports plans, sur du papier de divers qualité ou texture.
    Les techniques appelées chaîne graphique, vont de la composition des textes au façonnage (relier, plier, etc.) en passant par le traitement des illustrations (gravure, dessin, photo) et de l’impression.
    Depuis que l’homme a développé des moyens de communiquer, il a cherché à pérenniser ses écrits et à les diffuser. Des scribes égyptiens qui gravaient dans la pierre, aux moines copistes médiévaux qui reproduisaient des textes religieux à la mains.
    Imprimer est un geste étroitement lié au développement de l’humanité et de la culture, dans le sens où elle permet une diffusion rapide du savoir peu onéreuse. Les chinois ont été les premiers à utiliser les caractère mobiles au XIIe siècle ad, technique leur a permit de conserver les traditions culturelles. L’inventeur chinois BI Sheng a employé dès 1040, les caractère mobiles en terre cuite.
    Aujourd’hui encore des artistes s’intéressent à ce matériaux pour développer une oeuvre à la frontière entre art et graphisme: “Les mots sont des ombres” des Poirier, les typos de Matthew Raw, “l’âme des mots” de Jaume Plensa, Barthélémy Toguo…
    Pour ce work-shop, il s’agit d’expérimenter ce matériau, réaliser des outils d’impressions , élaborer un alphabet, sculpter un mot, façonner et associer des caractères mobiles.

---------------------------------------------

OHRWURM (Can’t get you out of my head)

  • Proposé par Emmanuel Lalande
  • Workshop dédié à la question du son en art.
    Qu'est-ce qu'il reste d'un son quand il a fini de résonner?...
    Rendu des travaux le vendredi 16 octobre à 20h. Présence obligatoire les 5 jours et pour la restitution du vendredi 16 au soir. Étudiants non motivés s’abstenir.

---------------------------------------------

UCHRONIE

  • Proposé par Jean-Noël Lafargue
  • Le principe de l’uchronie est d’imaginer une histoire alternative : Et si les états-unis n’étaient pas entrés en guerre en 1941 ? Et si Adolf Hitler avait été admis aux arts décoratifs de Vienne ? Et si l’Empire romain existait toujours ?...
    On peut bâtir des uchronies à partir de faits historiques, mais aussi en imaginant un déroulement alternatif à des fictions, comme le faisait Marvel avec la série “What if ?”.
    On peut même pratiquer l’exercice à partir de sa propre biographie.
    Pour le designer graphique (ou non), l’uchronie peut permettre de réfléchir à une esthétique, des usages ou des créations alternatives.
    Les propositions de réalisations pourront être très diverses : image, affiche, édition, texte, vidéo, etc.