A Warm Feeling

Rencontre entre Catherine Schwartz et Victor Gogly

« I think of surrendering as an active verb, not a passive verb. Surrendering isn’t just giving up and doing nothing. Surrendering is knowing when you can’t control something and knowing how to go with the flow of it. The best analogy for me is always surfers. They’re constantly moving between control and surrender.  (…) But the one we dignify always is the control side -we always admire people who are good at controlling- quite rightly, you know. That’s one of the central things that humans do. But we don’t dignify the surrender the same way.»

Brian Eno. Revaluation (a warm feeling), interview par Irial Eno. Mono-kultur, été 2013, n°34.

-----------------------------------------

Victor Gogly (né en 1994 à Auffay) compose des pièces sonores, basée sur l'échantillonnage et sa transformation. Il s'intéresse au rapports entre l'humain et le non-humain, à travers le son, la sculpture et l'image. Comme beaucoup de musiciens, il accorde une réelle importance aux collaborations, qu’il sollicite le plus souvent possible.
Il fait partie, depuis 2017, du groupe de recherche Edith sur la microédition, que Catherine Schwartz coordonne. Il a obtenu le DNAP avec les félicitations en 2017 à L'ESADHaR, il est actuellement est étudiant en 4e année.

-----------------------------------------

Catherine Schwartz (née en 1971 à Pantin) publie en ligne de brèves formes sonores et des jingles pédgogiques, des images et des blogs aux usages multiples. Sous le nom d'if le fric, des affiches, des vidéos ou des fanzines avec Lucas Morin (Miguel O'Hara) dans le cadre du duo d'éditions, de mp3 selecta et de booking occasionnels intitulé force de vente.
Elle est la bibliothécaire de l'ESADHaR (Rouen), où elle co-coordone avec Dominique De Beir les activités du groupe de recherche Edith sur la microédition, dont Victor Gogly est l'un des membres étudiants depuis 2017. Elle a obtenu le DNSEP avec les félicitations en 2016 à l'École nationale supérieure d'arts de Paris-Cergy.