TYPHAINE FAUNIERES

Biographie

 

Originaire de la Manche et jeune diplômée de l'Esadhar, son travail est protéiforme. Ses recherches se situent dans une dynamique de « ré-enchanter» le monde, tout en questionnant les possibilités et les choix de vie que nous faisons. Elle est attirée par la matière, la texture, l’aspect organique et les dimensions oniriques possible. De par son travail, elle souhaite faire l’éloge de l’énergie, l’énergie non-motorisée, la nôtre, et aussi l’énergie permettant des changements d’états. Passionnée par le rendu de la peau molle qui devient dure, elle est habitée par des formes qui reviennent régulièrement dans son travail. 

https://typhainefaunieres.tumblr.com/

 

Présentation de l'oeuvre

 

Le procédé cicatriciel des arbres ne permet pas de combattre des infections internes. Au contact de l'air, les plaies sont des attrapes-champignons et bactéries. L'arbre recouvre ses plaies, l'écorce empêche les intrus d'aller plus loin. Recouverte, la plaie ne disparaît pas. Les imperfections du tronc sont la mémoire de la croissance de l'arbre. Inspiré par cet aspect organique, je souhaite renouveler les céramiques de jardins tout en rendant hommage à une certaine poésie de la croissance et de la douleur.

 

Visuel : Typhaine Faunières