ELISABETH SIMON

 

Biographie

 

Elisabeth SIMON a obtenu le DNSEP avec les félicitations du jury à l’ESADHaR sur le campus de Rouen, 20 ans après avoir passé le DNAP au Havre. Aujourd’hui elle travaille la terre et le fait de produire des objets l’interroge sur la relation que nous entretenons à l’objet et à sa possession. Elle a longtemps dessiné des fleurs fraiches, puis fanées, puis des cadavres d’animaux et s’interrogeait sur la question du deuil, expérience à la fois personnelle et collective, individuelle et universelle. Ses réflexions se sont ensuite poursuivies sur l’aspect biologique de la décomposition, sur la perte et l’absence et sur les diverses pratiques cultuelles et religieuses.

https://elisabeth-simon.webnode.fr
https://www.facebook.com/elisabeth.simon.90

 

Présentation de l'oeuvre exposée

 

Le bol est certainement la forme la plus simple et la plus évidente que l’on peut produire avec de l’argile. Une petite masse de terre qui tient dans la paume de la main et que l’on vient modeler par la pression des doigts, pour créer un creuset, un réceptacle qui peut contenir et préserver. Cette relation intime avec la terre est une tentative de compréhension de ce que nous sommes aujourd’hui, de ce qui nous constitue. Je cherche à réactiver une mémoire enfouie et propose une invitation à nous rappeler des valeurs essentielles et élémentaires.

 

 Visuel : Cindy Meurie