Exposition / LES FRUITS DE LA TERRE / Ellande Jaureguiberry

Lauréat 2017 de la Villa Calderón de Louviers et diplômé de l'ESAM Caen-Cherbourg, Ellande Jaureguiberry présente dans cette exposition les œuvres qui ont été produites lors de sa résidence d'artiste.
Il y a développé ses recherches en céramique, expérimenté le plâtre et poursuit sa pratique du dessin.

L'ESADHaR a le plaisir d'exposer les lauréats 2017 de la Villa Calderón de Louviers dans une exposition en 3 actes de mars à juillet 2018.

EXPOSITION

Grâce à l’espace dont j’ai disposé pendant ma résidence à la Villa Calderon, j’ai pu développer mes recherches en céramique, expérimenter le plâtre et poursuivre ma pratique
du dessin.
Ce qui n’était pas prévu au départ, c’est la découverte de l’église Notre-Dame de Louviers, traversée par toute une série de constructions/destructions/reconstructions et qui a beaucoup nourri le travail présenté aujourd’hui dans cette exposition. On y croisera des objets archéologiques qui dominent de-ci de-là des échographies de lézards autour desquelles gravitent des langues ou des tétons-volants et parfois retenus par des cordons ombilicales pour empêcher la ligne de fuite, de fuir. La question éternelle des origines, du dessin, de
l’histoire des arts et des mondes en somme.

BIOGRAPHIE

Diplômé de l’ESAM Caen/Cherbourg en 2016, je vis et travaille à Paris et au Pays Basque.
En juin 2018, j’expose au musée de la céramique de L’Alcora, à Valence (Es) et à la galerie Glassbox à Paris, pour l’exposition POLDER III.
Avant le travail de montage par le collage manuel ou par ordinateur, mes dessins et mes sculptures sont issus d’un processus d’assimilation, de rejet puis de ré-assimilation de mon environnement. Un processus traversé par la question du temps, des origines, de la survivance des formes et du magique. Je privilégie des matériaux fluides et malléables comme la terre et le plâtre pour leurs capacités à recevoir et à retenir des traces, des évocations du passé, du futur, animales, humaines, sacrées. Le tout résulte d’une danse joyeuse, macabre ou bien d’une lutte, c’est selon.

 

  • Galerie HUS de l'ESADHaR
    2 rue Giuseppe Verdi / 76000 Rouen
  • Entrée libre du lundi au vendredi de 09h00 à 18h00

 

Visuel : Ellande Jaureguiberry