Exposition / DIPLOMES 2017 ART ROUEN

  • 14 octobre au 04 novembre 2017
  • Vernissage jeudi 19 octobre à 17h00
  • Centre Hospitalier du Rouvray
    4 rue Paul Eluard / 76300 Sotteville-les-Rouens
  • Evènement facebook

Le département ART de l’École Supérieure d'Art et Design Le Havre-Rouen présente dans l'enceinte du Centre Hospitalier du Rouvray, au bâtiment 314, une exposition collective des jeunes artistes ayant obtenus le Diplôme National Supérieur d'Expression Plastique en juin 2017.

Le montage et la médiation de cette exposition ont été réalisés avec le concours d'une dizaine d'étudiants des années 3,4 et 5 dans le cadre d'un atelier-workshop coordonné par Guy Lemonnier et Jason Karaïndros.

L'exposition révèle la diversité et le foisonnement des pratiques des jeunes artistes issus de l'ESADHaR à travers des techniques aussi variées que la vidéo, la sculpture, la performance, la photographie, la peinture etc...

PLUS D'INFORMATIONS

 

14 artistes sont présentés:

  • Alexandre Arbouin et Garance Poupon-Joyeux questionnent la singularité de l’art par le biais de celle de l’artiste et de l’œuvre. Artistes intégrés dans l’art contemporain : tantôt simulacres d’artistes ratés, le duo joue de son statut pour brouiller les pistes et mettre en lumière plusieurs chemins de la création. 
  • Marie-Margaux Bonamy s’intéresse aux questions de déplacement d’un lieu à l’autre, l’architecture, à ses codes et à l’in situ. Elle envisage souvent l’œuvre comme objet relationnel.
  • Anne-Laure Delamare dit A.L développe des formes d’art en lien à des rencontres, des échanges, des immersions sur les lieux qu’ils soient de vie, de travail ou autre. Elle travaille avec la performance, la terre, l’installation etc...
  • Maude Dujardin s'inscrit dans la retranscription d'émotions, de sensations, des liens qui nous unissent dans un caractère poétique. Sa pratique est orientée à travers une recherche d'écriture plastique qui joue avec les codes amoureux et les anecdotes d'antan.
  • Marine Duval « De la représentation à la transformation (...) dessine un cosmos de formes et de lignes, reposant sur des expériences vécues et des éléments du réel. »
  • Camille Fontaine « La pensée se forme dans l'âme comme les nuages se forment dans l'air. » Joseph Joubert.
  • Julien Kuhn se situe à la frontière de la création de vêtements et de l'art. Il utilise les codes de la mode pour enrichir son langage plastique et pictural et les codes de la peinture pour nourrir un travail de couturier engagé.
  • Christophe Hébert dit ARON aborde à travers la vidéo les notions d'immersion physique, de transcendance, tout en se référençant à la pop-culture, en arborant une esthétique rétro-wave, minimale, parfois brutaliste.
  • Margaux Morin entretien une fascination pour les photographies trouvées. A partir de celles-ci, toute une production plastique se met en œuvre pour aboutir à une occupation spatiale où la place du spectateur est interrogée.
  • Jade Moulin avec des prélèvements quotidiens de ce qui l'entoure, elle crée un vocabulaire simple et formel faisant dialoguer les matières entre elles dans des situations incongrues ou sous tension. Elle rend le regard du spectateur tangible en jouant avec celui-ci et laisse place au questionnement.
  • Robin Parcelier « [...] Le temps et la vie de l'homme ne sont pas par nature travail, ils sont plaisirs, discontinuités, fêtes, repos, besoins, instants, hasards, violences, etc...Or  c'est toute cette énergie explosive qu'il faut transformer en une force de travail continue et continuellement offerte sur le marché. » Michel Foucault.
  • Gwenaëlle Petit nourrit ses travaux d'une dimension autobiographique. Elle crée une rencontre insolite entre des matériaux étrangers les uns des autres. Elle remet par exemple en question l'attractivité terrestre ou la fonctionnalité des objets. L'eau est un élément récurent de ses réalisations.
  • Antonin Rousseau porte sur le monde un regard décalé, poétique et désinvolte par une pratique du dessin, de la performance, de la vidéo etc...
  • Gaétan Verdier crée sa propre fiction dans celles des autres en mettant en œuvre un langage plastique qui emprunte aux nombreux codes du cinéma.

 

------------
Les jeudis, vendredis et samedis de 14h00 à 18h00, sauf jours fériés et vacances scolaires.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
------------

 

VISUEL : ESADHaR/Frédérique Eudier