Des échanges internationaux redynamisés !

 

L’Agence ERASMUS a félicité l’ESADHaR pour sa politique internationale menée en 2015-2016. « D’un point de vue quantitatif, toutes les mobilités prévues ont été réalisées, et le taux de consommation de l’enveloppe allouée est de 100%, ce qui est très positif », a estimé l’analyste de l’Agence, Olivier Duhant.

En clair, tous les étudiants qui avaient souhaité partir ont pu le faire et l’intégralité des subventions octroyées a été allouée, ce qui est toujours considéré comme un « bon point » pour l’établissement bénéficiaire.

 

L’année 2015-2016 a permis de redynamiser les échanges internationaux. En effet, cinq étudiants ont pu partir à l’étranger : Romy Berrenger à Nuremberg, en Allemagne ; Lise Pigeon et Julie Boullier à Volda, en Norvège ; Blanche Bertrand, à Saimia, en Finlande ; Agathe Rousseau à Liège, en Belgique, ainsi que Marie Hourmand, à Jérusalem, en Israël.

Chez les enseignants, c’est Patrick Gallais, professeur de photographie, qui a pu bénéficié d’une bourse d’enseignement. Il s’est ainsi rendu à l’ESAD de Porto-Matosinhos, au Portugal, au mois de mai 2016, pour y animer un workshop à destination des étudiants portugais. Au niveau de l’équipe de Direction, c’est la Directrice des Etudes, Manon Rivière, qui s’est rendue en Allemagne, à Nuremberg, en fin d’année scolaire pour tisser de nouveaux partenariats avec l’Akademie der bildenden Künste (Académie des Beaux-Arts). Des échanges fructueux ont eu lieu notamment avec Helger Felten, le responsable de la classe de Design graphique de Nuremberg.

 

En 2015-2016, d’autres partenariats hors-Europe ont été scellés entre l’ESADHaR et des établissements d’enseignement artistique. C’est le cas notamment de la Convention signée avec l’institut de typographie PaTi, en Corée du Sud, à Séoul, ou encore avec l’Université de Goais, au Brésil.

 

En 2016-2017, une quinzaine d’étudiants de l’école devraient cette fois bénéficier d’une bourse ERASMUS, ce qui atteste de la montée en puissance du programme au sein de notre établissement d’enseignement supérieur. Dès la rentrée, cinq étudiants étrangers vont aussi rejoindre l’ESADHaR dans le cadre de ce programme européen : trois Finlandais, une Portugaise, et une Roumaine. Nous accueillerons aussi une étudiante Brésilienne de Goais, sur le campus de Rouen.

Tous les efforts menés par la Direction et les équipes de l’ESADHaR mobilisées sur les dossiers internationaux font d’ailleurs dire à l’Agence ERASMUS que notre établissement a « gagné en visibilité et peut être reconnu comme un acteur de la mobilité en Normandie ». Bravo à tous !