Artothèque, l'oeuvre de novembre

// Gaspard Le Guen, Eazy-E, 2014
// Photogravure une couleur (noir) sur papier, 9×11,8cm
// Numéro d’inventaire EST/16/AR/1/015

 

Plus haute que large, la surface imprimée comporte un portrait d'identité reproduit trois fois dans la hauteur du format. Une main dont l'index et le majeur sont tendus signent un "V" dans sa partie inférieure gauche. Ongles visibles, le geste est un two fingered salute, insulte anglo-saxonne adressée à quiconque voit l'image. Le portrait est celui de Eazy-E (alias Eric Lynn Wright) leader américain membre du groupe de gangsta rap N.W.A. (Niggaz With Attitude), décédé en mars 1995 à l'âge de 31 ans.

 

La juxtaposition du mouvement de défiance et la multiplicité du visage d'Eazy-E fait écho à l'irrévérence de ses textes et les provocations médiatisées des rappeurs de la West Coast. L’expression du visage est austère, la figure insistante. En partie supérieure du format est appliqué un masquage sombre. Comme grattée, cette surface dessine un motif répété horizontalement trois fois : une croix ancrée surmontée d’un ovale à l’extrémité de sa branche zénithale. L’occurrence centrale du motif laisse apparaître en réserve le portrait de Wright, obscurci.

 

Par les traitements graphiques opérés, cette estampe évoque simultanément le mur d’une chambre tapissée des images d’un artiste fétiche, le collage d’avis de recherche photocopiés ou encore les médaillons mortuaires. Hommage funèbre aux allures de fan art, on reconnaît en cette composition photogravée l'admiration de Gaspard Le Guen pour le chanteur de Compton.

 

PLUS D'INFORMATIONS SUR L'ARTOTHEQUE DE L'ESADHaR