Expo / L'OGRE QUI VOULAIT DEVORER LE MONDE - Edouard Prulhière

  • 18 octobre au 15 novembre 2019
  • Vernissage vendredi 18 octobre à 18h
    Evènement Facebook
  • Artothèque ESADHaR
    74-76 rue Paul Doumer / 76600 Le Havre

Edouard Prulhière transforme l'artothèque ESADHaR en cabaret visuel le temps d'une exposition.

En 1952, le photographe Robert Doisneau prenait en photo la devanture du cabaret L’Enfer situé Boulevard Clichy, à Paris.

Tout le monde a en tête cette image, ce gendarme – prêt à se faire dévorer - passant devant la porte de l’Enfer en forme de bouche de démon. Mais un cabaret n’est pas le réel, c’est un espace onirique où se produisaient  les artistes de music-hall : chansonniers, prestidigitateurs, danseuses exotiques, phénomènes de foire, etc.

En passant devant la devanture de l’artothèque de l’ESADHaR, rue Paul Doumer au Havre, on pourrait imaginer qu’ici aussi se jouent des scènes curieuses, celles d’un cabaret visuel où virevoltent tout un tas d’idées et d’objets.

Édouard Prulhière a donc entrepris de réactualiser le célèbre cliché de Doisneau afin de former un écrin étrange pour accueillir l’exposition d’une sélection de sérigraphies que l’artiste a réalisé ces dernières années.

Cette exposition est sous le commissariat de Maxence Alcalde.

- - - - - -

Edouard Prulhière se définit comme peintre. Son travail interroge les limites du tableau ainsi que le rapport de l’œuvre à son espace. Depuis plusieurs années, il développe en parallèle de son travail pictural un travail de sérigraphie qui questionne tout aussi bien l’histoire de l’art que le paysage ou l’iconographie populaire.
https://www.edouardprulhiere.com/

Maxence Alcalde est critique d’art et blogueur, il travaille actuellement sur les discours technocritiques dans l’art contemporain.
https://rnumm.wordpress.com/

 

Visuel : Edouard Prulhière